Bannie re aude2017

RPG; MMORPG; aventurier; guide; elder tale; shiroe

Log Horizon de Mamare Touno.

Ma Note 3,5/5

*Des personnages attachants. *

 Ce billet comprend la Couverture et le Résumé, un Extrait, mon avis avec un mini-résumé plus personnel et toutes les Infos. qui valent le coup d'être notées. 

 

Bonne lecture et pensez s'il vous plaît à laisser une trace de votre passage via les commentaires! 

 

                          


 

TOME 1: 

Log Horizon

Elder Tale est le jeu en ligne qui rassemble le plus grand nombre de joueurs dans un monde où la nature a repris ses droits.
Mais lors de la sortie de sa douzième extension, tous ceux qui s'étaient connectés se retrouvent prisonniers du jeu.

Ignorant comment ils sont arrivés là et s'ils pourront en sortir un jour, beaucoup perdent la volonté d'avancer.

Mais Shiroe, un des joueurs les plus connus et les plus respectés du jeu refuse d'abandonner. Aidé de ses compagnons Akatsuki et Naotsugu, il va tenter de convaincre les "Aventuriers" de ne pas se laisser abattre et de bâtir une nouvelle société dans ce monde virtuel qui est maintenant le leur.

 


 

Extrait

"Dans ce monde de Elder Tale, où l'on disait qu'une ancienne civilisation technologiquement avancée s'était effondrée, laissant la faune et la flore reconquérir le paysage, il était possible de cultiver la terre dans des endroits pauvres en monstres. Naturellement, ces hameaux n'étaient peuplés que de PNJ, et quand Elder Tale n'était encore qu'un simple jeu, une grande partie des quêtes avaient consisté à en faire le tour et à résoudre les problèmes et les incidents qui y avaient lieu." 

(page 258/496)


Découvrir les premières pages du roman ICI.


 

Mon Avis

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire : Désormais coincés dans l’extension d’un célèbre jeu virtuel en ligne (MMORPG), Shiroe et ses amis partent en quête de maintenir la paix dans le monde virtuel d’Elder Tale, désormais leur réalité. Mais les PK (tueurs de joueurs) et les Guildes n’entendent pas les laisser faire et sèment le chaos là où les joueurs cherchent tant bien que mal à s’adapter à leur nouvelle vie.  Dans le light novel 1, les héros devront sauver la druide Serara (de l’Union de Croissant de Lune, guilde amie de Shiroe). Dans le light novel 2, Shiroe tentera de sauver les jumeaux en mauvaise posture et de sortir la ville d’Akiba des mains de guildes et de joueurs très dangereux.   

 

Mon ressenti:    

Je tiens d’abord à remercier les éditions Ofelbe de nous offrir là encore un bien beau livre. Le travail effectué y est soigné et réussi. La couverture, les illustrations et taille/format du livre sans parler des petites annexes, comment les chapitres présentant un personnage à chaque fois (nom, apparence, niveau, objets et armes sont détaillés), sont autant de belles attentions de leur part qui rendent le livre très précieux. Rien que pour ça, les curieux seront ravis de le feuilleter.

1 light novel = 5 chapitres = 5 présentations de personnage principal. 1 intrigue/quête.  

Alors au niveau de l’histoire, par quoi commencer ? Je pense qu’il est incontournable de comparer à Sword art online, la première série parue chez Olfelbe qui a pour thème commun de survivre dans un jeu virtuel. Le pitch est le même et je ne vous cache pas que SAO ayant été un coup de cœur, j’ai de suite voulu découvrir Log Horizon. Ce n’est en réalité pas du tout le même contexte d’histoire et le déroulement de l’intrigue lui aussi dérive vers un tout autre thème. Les personnages ne veulent pas sortir du jeu mais s’adapter. Pendant une bonne moitié de la première partie du livre (celui-ci étant en deux light novel), j’étais une lectrice à distance. Je n’arrivais pas à rentrer dedans car je ne comprenais pas la raison de leur présence dans ce monde virtuel. Dans SAO, on assiste clairement à leur prise au piège et en plus ils étaient en immersion ce qui renforce d’autant plus l’esprit "coincé" dans un monde virtuel. Ici, aucune explication sur le drame qui s’est passé et les joueurs étaient tous, devant des ordinateurs lorsqu’ils jouaient à cette nouvelle extension. Le manque de vraisemblance m’a donc gênée. Cette gêne continuait car je découvrais des personnages qui ne voulaient donc pas fuir cette réalité comme dans SAO où c’est leur but que de monter étage par étage, éliminer les Boss et tenter d’arriver tout en haut en espérant une porte de sortie. Non ici on ne connait ni la raison de « leur catastrophe », ni pourquoi ils ne veulent pas chercher la solution pour s’enfuir qui serait logique. Qui plus est, ils ne peuvent pas mourir (s’ils meurent, ils ressuscitent à la Cathédrale) alors que dans SAO une mort équivaut à la disparition dans le jeu, à la mort véritable. J’ai donc fini par laisser de côté ma référence à SAO et je me suis penchée sur les personnages, leur psychologie car Log Horizon, c'est ça, un auteur qui propose de réfléchir à la survie du point de vue du mental des joueurs.    

 

C’est un point fort du roman. J’ai d’ailleurs préféré ces personnages à ceux de SAO. Ici, ils sont plus adultes, plus attachants. Ils ont fini par m’embarquer dans leur quête de paix dans ce monde. Le magicien et alchimiste Shiroe, le guerrier Naotsugu (Nao) et l’assassin Akatsuki (Aka) sont trois personnalités extrêmement différentes qui forment le parfait trio. Ils seront accompagnés ensuite de Serara de L’union de Croissant de Lune (une guilde) et Nyanta, bretteur (homme chat), enfin les jumeaux à l’issue du 2e tome les rejoindront, Tohya et Minori de la guilde Hamelin (guilde qui enrôle de force les jeunes gens). Chacun d’entre eux apporte énormément au récit, leurs répliques, leurs manières de penser, nous assistons à un vrai déroulement de leurs pensées et je pense que c’est ce qui rend Log horizon si particulier. Ils sont variés, courageux, comiques, mignons, nous apprenons tout d’eux, ce qu’ils étaient et faisaient avant d’être dans ce jeu et comment ils voient les choses maintenant. Aka m’a beaucoup fait rire, elle frappe souvent Nao qui dit des bêtises et en demande la permission à Shiroe son maître (qu’elle a à cœur de vouloir comme maître) qu'après coup. Serara est mignonne et Nyanta, l'homme-chat qui finit ses phrases en miaulant m'a aussi fait rire plus d'une fois. Ces petites scènes d’amitié permettent de faire descendre un peu la pression. Car, il n’y a pas à dire, leur histoire est compliquée. Ils doivent apprendre à se battre avec leur avatar, ils doivent aussi se faire des relations comme avec Marielle qui est en contact avec tant de joueurs. Mais surtout ils doivent aller de l’avant et explorer ces terres, réellement, sans souris et clavier. Respirer, manger, sentir, parler… tout change.

C’est pour cette raison que le roman a un rythme plutôt lent. Toute la technique de combat et de survie, les objets, les combats, le rythme de vie, tout est expliqué et ce côté informatif alourdit considérablement l’histoire. La mise en place est longue, mais heureusement on voyage et on découvre en volant sur des griffons avec nos personnages de magnifiques paysages. 


En bref, un roman qui est pas mal du tout. Des personnages fortement attachants que je souhaite vite retrouver, un monde post-apocalyptique qui donne envie d’être exploré, mais attention au rythme parfois ralenti par les descriptions et informations, attention à ne pas chercher un pseudo-SAO, les enjeux sont vraiment différents et méritent le détour. A suivre !  

Log Horizon


 

Infos sur le livre

 

Log Horizon, aux Editions Ofelbe :

Il s’agit à la base de light novels (en japonais) regroupés en romans. 

  • Tome 1, 496 pages, sortie le 26 novembre 2015.  

 Soit les 2 premiers light novels :

1) Premiers pas dans un autre monde. 

2) Les chevaliers de Camelot 

Incluant 4  posters couleur et 20 illustrations en N&B.

 

  • Tome 2, sortie prévue vers avril/mai 2016

 

 

Sites intéressants: 

 

>les Editions Ofelbe: 

 

>les auteurs: 

  • Mamare Touno:  Site (en japonais)
  • Kazuhiro Hara (illustrateur): Fiche chez Ofelbe

 

 

>LOG HORIZON

 

 

 

 

 

Lire la suite