Bannie re aude2017

société secrète; cimmeria; night school; allie

Saga Night School de C.J Daugherty

 4,5/5

* Une saga pleine de suspense ! *

 

 Ce billet comprend 3 bonnes raisons de lire ce livre, la Couverture et le Résumé, un Extrait, mon avis avec un mini-résumé plus personnel et toutes les Infos. qui valent le coup d’être notées. 

 

Bonne lecture et pensez s’il vous plaît à laisser une trace de votre passage via les commentaires! 

 

 


 

 

 

  • L’ambiance. C’est le 1er point que je me dois de souligner. Le SUSPENSE ! Impossible de formuler la moindre hypothèse car à peine je pensais mettre le doigt dessus qu’un nouvel événement venait tout chambouler.

 

 

  • Des Personnages Mystérieux. Personne n’est celui auquel on pense (enfin Allie pense). Les personnages sont extrêmement CHANGEANTS, parfaitement sympathiques et attentionnés pour devenir survoltés et arrogants. Que de surprises !!! Ce sentiment perdurera dans toute la série…

 

  • Un trio amoureux. Oui encore un ! Classique mais alors entre Sylvain et Carter, Allie a de quoi hésiter. Ils sont liés tous les trois à quelque chose de plus grand. Probablement le mystère derrière la Night School que vous découvrirez ! À l’issue de la série même si je préfère Carter, j’aime beaucoup Sylvain qui s’est beaucoup investi... Une belle YA en tout cas et je suis totalement sous le charme ! 

 

 


TOME 1: 

NS 1

Poussez les portes de Cimmeria, complots et passions vous tendent les bras ...

     Allie Sheridan
déteste son lycée. Son grand Frère a disparu. Et elle vient d’être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents, qui l’envoient dans un internat au règlement quasi militaire.


     Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser ...
     Mais l’école privée Cimmeria n’a vraiment rien d’ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d’enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n’y participe pas.


     Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs et peut-être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer ...

 


 

 

« Allie se figea et retint sa respiration.

Pendant que Gabe enveloppait Jo de ses bras protecteurs, Sylvain faisait un bouclier de son corps à Allie. Ils regardaient à travers l’entrebâillement de la porte, prêts à intervenir.

Un objet non identifié traversa le jardin dans un boucan de tous les diables et Allie se contracta. Par chance, il semblait s’éloigner. Une poignée de secondes plus tard, c’était le silence absolu. »

 

(page 93/480)

 


 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    

Après la disparition énigmatique de son frère bien-aimé, Allie vandalise son lycée pour une énième fois. Prise en flagrant délit, ses parents décident de l’envoyer dans un internat bien mystérieux où les pensionnaires ne semblent pas ce qu’ils sont et où des événements bien curieux ont lieu la nuit. Allie en colère, angoissée, se sentant incomprise aspire quand même à s’adapter et à découvrir ce qu’il se passe. Elle veut savoir à qui elle a affaire surtout devant tant de considérations de la part de certains... 

 

Mon ressenti:  

 ************Coup de cœur***************

 

 

J’ai eu du mal à écrire mon ressenti, il m’a fallu bien du temps pour digérer tout ça, relire mes passages préférés et tenter de rédiger un avis.

 

D’abord les influences qui ont traversé mon esprit en lisant ce roman sont au nombre de trois : un petit côté Twlight de S. Meyer, c’est bien la première fois que je fais une comparaison avec cette saga mais que voulez-vous le beau et ténébreux Carter a des réactions à la Edward du genre « tu m’attires mais ne m’approche pas ». Toutefois, je préfère nettement plus Carter. Ah Carter ! Un petit côté Damnés de Lauren Kate pour le décor type pensionnat perdu avec des élèves louches. Enfin une petite touche de Vampire academy pour le côté, « éducation spéciale » et autres mystères mais que je ne peux pas nommer car ce serait du SPOILER. Donc non ! Hé hé j’adore ce sentiment...

 

Mais pour redevenir sérieuse (oui il faut bien), je parle de petites touches car le roman prend son envol et justement en cela je l’ai trouvé passionnant à lire. C. J Daugherty a une écriture très fluide et surtout un aspect que j’apprécie énormément vu que je « viens » du ciné (d’études dans le sens que c’est une passion, pas que je suis une spécialiste car personne n’est calé, nous sommes en perpétuel apprentissage oups... je prends mon envol à la Daugherty, je ne suis décidément pas sérieuse aujourd’hui). Bon je redescends sur terre, je disais donc des descriptions très visuelles, un rendu impeccable où l’ambiance est palpable. C’est comme si j’y étais... dans les bois près de Cimmeria cachée derrière un arbre car je sentais la menace me caresser la peau... et ME TROUVER !!! ^^ Alors attention car il y a des scènes romantiques mais d’autres beaucoup moins joyeuses.

 

Je dois vraiment souligner que mon admiration tient justement à cela, à ce rendu tellement envoûtant. Voyez-vous (oh ! comme j’écris élégamment) c’est écrit à la 3e personne, il devrait donc y avoir une certaine distance avec l’héroïne Allie mais non. C’est elle que nous suivons et c’est par elle que nous ressentons. Elle est pleine de tocs (qui n’en a pas au moins un ?) est très angoissée mais pourtant volontaire et pleine de courage. Je l’ai grandement appréciée ce qui est rare dans la YA où les héroïnes sont un tantinet naïves ou très jeunes dans leur tête. D’ailleurs, j’y pense, sa paranoïa est contagieuse alors gare à vous ! (mon dieu j’espère que vous n’êtes pas des élèves de Cimmeria... je suis peut-être sur écoute...)

 

Les autres personnages ne sont pas pour autant secondaires. Ils sont nombreux et je vous mets au défi de deviner leur vraie nature. Trahison, agression, confidence, manipulation, séduction… dois-je continuer ? Il y en a certains qui vous donneront des envies de violence, une petite gifle histoire de les faire descendre de leur piédestal et d’autres qui vous surprendront, deviendront des confidentes pleines d’attention et d’humour. Les deux personnages masculins qui « tournent » autour d’Allie sont absolument irrésistibles. J’ai encore des scènes en tête lorsque j’écris ses mots qui me font frissonner. Je vois Allie passer par le toit et se glisser dans la chambre de bip... bip... bip. C’est de la YA donc tempérez vos ardeurs mais moi cela m’a amplement suffi ces petites douceurs et mêmes ces moments de chaleur…

 

J’avoue ouvertement avoir envoyé un tweet à l’auteure à leur sujet… je ne dirai pas quelle a été ma question ni quelle a été sa réponse car elle m’a répondu. Sylvain et Carter, ah j’ai hâte de lire la suite, oh oui j’ai hâte… surtout 5 tomes, ça promet !!!

 

Enfin au sujet des mystères, de l’intrigue derrière Cimmeria (nom du pensionnat), vous vous poserez beaucoup de questions et cela pendant tout le livre. Je vous interdis d’aller lire la fin en trichant de toute manière, vous ne devriez même pas y penser car pour nous faire languir il y a toujours un événement qui vient relancer l’action et repousser l’échéance des grandes révélations. Une petite agression sexuelle par ci, un meurtre par là et quelques brûlures... une forte d’odeur carbonisée... Je vous rassure, à la fin, on sait tout enfin pratiquement et c’est bien plus simple que tous les délires que vous aurez imaginés. Ne vous faites pas de gros films… Je sais que ce sera tentant mais la révélation se tient et je suis curieuse de savoir comment les choses vont se dérouler vu le sujet… Saura-t-on ce qui arrivé au frère d’Allie ? Pourquoi est-elle placée dans ce pensionnat perdu ? Qui sont réellement Gabe, Sylvain, Carter ? Julie ? Que cache la directrice ? Une telle sympathie, n’est-ce pas louche ? Que savent les parents de Allie ? Qui sont-ils en réalité ? … Et j’en passe ! Voici, un début de liste des questions que je me suis posée !

 

En bref, un livre incroyablement prenant. Le doute sera partout sur les gens, sur le pensionnat, dans la forêt, sur Allie elle-même. Le rythme est bon, entraînant, les personnages attachants et une héroïne que je suivrais avec la plus grande fidélité comme si j’étais dans la barque avec elle. Un livre que j’ai conseillé à mes copinautes qui ont à l’unanimité adoré ! Là où certaines parlent de lenteur, moi je parle de suspense là où on parle d’émotions puériles moi je dis YA faut pas s’attendre à de l’érotisme et puis ça va justement évolué... Un livre que je suis bien contente d’avoir près de moi ! Et je suis sûre d’avoir oublié des éléments mais je vous laisse le soin de les découvrir !

      

Mots magiques pour se souvenir du roman:  vandalisme ; Julie ; Cimmeria ; Gabe ; Nocturnes ; Sylvain ; bal d’été ; Carter ; toit ; Jo ; chapelle ; Rachel ; Isabelle ; poursuite ; Katie ; meurtre ; Ruth ; secrets ; Lucas ; Night School ; infirmerie ; Christopher ; crises d’angoisse ; baisers brûlants ; échecs ; incendie... 

 


 

TOME 2: HÉRITAGE​

Humiliée de devoir la vie sauve à d’autres qu’elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain...

La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d’élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s’exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu’ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l’ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l’Organisation. Mais que faire quand l’amour et la mort s’invitent au bal des menteurs?

 


 

  « Deux choses arrivèrent en même temps : elle se rappela qu’elle n’avait pas ouvert la fenêtre de la journée. Et elle remarqua l’enveloppe sur le bureau. 

C’était une enveloppe d’un élégant papier ivoire, du genre qu’on utilise pour les invitations. Son prénom était inscrit au dos.

Elle reconnut immédiatement l’écriture de Christopher »

 

(page 201/398)

 


 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...  

 De retour à Cimmeria pour l’automne, Allie reprend les cours et intègre la Night School. Mais Gabe rôde et le danger peut survenir de partout surtout qu’il y a une taupe qui donne des renseignements à Nathaniel. Difficile de se concentrer pour Allie car la jeune fille a le cœur qui bat pour les deux jeunes hommes Carter et Sylvain.

 

 

Mon ressenti:  

 

Une déception et c’est plutôt pénible comme avis à écrire quand on voit comment j’ai adoré le tome 1. Que dire ? Allie... J’avais aimé son air innocent, ses crises d’angoisse, ses sentiments de jeunesse car elle était nouvelle dans un établissement très particulier. Mais entre temps, la mort, la peur et tellement d’événements sont arrivés dans le tome 1 et au début du tome 2, j’avais donc imaginé une Allie plus forte, plus mature et plus concernée par l’histoire... si je puis dire. Ce qui n’est mais alors pas du tout le cas. Très superficielle la miss...

 

 

C’est un tome sur « les états d’âme d’une gamine ». Du coup au niveau de l’intrigue, RDV au tome suivant car on n’avance pas du tout et ce qui aurait pu être génial comme sur la Night School si bien amenée dans la quatrième de couverture est à peine développée, je dirai plutôt esquissée. Je n’ai pas non plus retrouvé ce même suspense qu’il y avait dans le tome 1. Le début était pourtant prometteur avec une petite partie de course-poursuite cache-cache, c’était drôlement chouette.  

 

 

Quel dommage !

 

J’adore Cimmeria, j’adore l’auteure qui aime la France et les Français mais je suis désolée, vraiment ce tome m’a fait fulminer tellement Allie était énervante. J’ai levé les yeux au plafond plus d’une fois. Au moins, j’aurai fait de la gym des yeux pendant ma lecture. D’ailleurs en parlant d’yeux, si vous n’avez pas compris que Sylvain avait les yeux les plus bleus du monde alors vous n’avez pas, hum... feuilleter le roman.   

 

Hormis le trio amoureux dont je fais actuellement une overdose, j’aime toujours autant les autres personnages avec une mention spéciale pour Zoé, petite nouvelle que j’adore et Rachel. J’ai hâte de les voir plus souvent dans les tomes suivants. 

 

Les événements de Cimmeria sont sympathiques et me font penser de nouveau à Vampire academy de Richelle Mead. Quelques cours de self-défense et d’endurance, un bal et un peu de bagarre malheureusement ce sera la seule comparaison car les cours comme je l’ai dit sont vite expédiés par les « bons » sentiments de la demoiselle, le bal est sympa et la bagarre, disons que la fin est... sympa. J’utilise souvent ce mot pour ne pas blesser en général ça veut dire que j’aime mais bon rien de palpitant...

Niveau rythme, ça peut aller. Il est ni lent, ni rapide, pas tellement de surprises enfin bref...

 

Mon avis est négatif, j’en ai conscience et j’en suis vraiment désolée, je suis comme ça, passionnée et quand je sais qu’il y a du potentiel derrière, des attentes se créent et quand elles ne sont pas satisfaites, c’est vraiment la chute pour moi. Je suis vraiment peinée par ma lecture, j’ai envie de me mettre la tête dans un seau d’eau glacée. 

 

J’ai hâte de lire le tome 3 pour effacer cet avis de déception car l’intrigue de fond, les décors et les personnages secondaires sont géniaux, il faut vraiment se concentrer là-dessus, il ne faut rien lâcher. Quant à Allie et ses deux tourtereaux peut-être la fin du tome 2 leur aura donné une « claque » – mince je l’ai dit – et que leur trio redevenir être intéressant et ORIGINAL...

 

Sinon c’est une saga qui me tient toujours autant à cœur, une Allie plus forte et plus responsable et l’affaire est dans le sac !     

 


TOME 3: RUPTURE

Résumé de la Collection : « Ne perdez pas votre sang-froid. »

Le troisième tome de la série best-seller internationale, publiée dans plus de vingt pays !

 

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d’un espion qui rôde à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n’est pas la seule à perdre les pédales ; tout s’effondre et se brise autour d’elle : amitiés, amours, certitudes... Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire.

L’école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion. Chaque étudiant est désormais considéré comme coupable jusqu’à preuve du contraire et peut être détenu sans procès. Dorénavant, trahison et délation gèlent les cœurs trop tendres et attisent les passions les plus noires. 

Cette fois-ci, Nathaniel n’a même pas besoin d’attaquer les occupants de Cimmeria, ces derniers s’en chargent très bien tout seuls...

 

 


 

 

« Elle secoua la tête pour chasser ce doute désagréable. Peu importait ce que les autres pensaient -même Rachel.

Elle avait une mission à accomplir. 

Les assassins de Jo devaient être punis, et puisque personne ne s’en occupait, elle allait s’en charger. 

Seule. » 

 

(Page 32/414)

 


 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    

 Allie doit surmonter le deuil après la perte de son amie. À côté, les rumeurs circulent : Nathaniel a de plus en plus d’influence et Cimmeria est en grand danger. Les professeurs de la Night School restent mystérieusement inactifs pour parer une éventuelle attaque sur l’école. Allie et ses amis n’ont plus confiance en eux, la Taupe est peut-être bien l’un d’entre eux. Ils décident de défendre leur école seuls et ne sont pas au bout de leur surprise. Nathaniel veut Allie avant tout et il a un plan tout simple. Venir lui-même.  

 

Mon ressenti:  

    J’ai achevé ma lecture du tome 3 de Night School de C.J Daugherty. Je suis tellement rassurée de voir l’histoire aller dans ce sens, j’ai eu peur dans le tome 2 !

 

    C’était une lecture riche en révélations. Si vous saviez… Je ne vous en dis pas plus. Bon d’accord, juste une confidence, la fin est d’une immense frustration. Non mais, ça ne va pas de nous laisser comme ça ? La bouche ouverte, les yeux exorbités cherchant en vain des pages supplémentaires pour avoir quelques indices à se mettre sous la dent. 

 

Allie garde son côté énervant, mais elle grandit peu à peu, elle est pleine de courage. Trop impulsive, c’est certain, mais la perte de son amie chère l’a changée. Elle se rend mieux compte de la réalité et surtout de la présence des autres comme ses amis qui ont toujours été là pour la soutenir. Allie fait partie d’une équipe aux nombreuses personnalités, mais ils ont tous ce point commun d’être volontaire et prêt à défendre leur école. 

 

    Je n’ai pas compris comment les professeurs de la Night School imaginaient sérieusement surveiller l’école en restant ainsi à distance. Est-ce une manière de mieux dénicher la taupe ? Je ne sais même pas s’ils sont vraiment bons gardes de sécurité au courant de tout. L’école a quand même été bien chamboulée. Heureusement, Allie et ses amis veillaient au grain ! 

 

Un petit bémol quand même. J’ai relevé quelques longueurs car le récit alterne entre l’intrigue principale sur Nathaniel – le Groupe – la Taupe et les sentiments tumultueux d’Allie envers Sylvain et Carter et je trouve que ça crée un certain déséquilibre entre ce qui est sérieux et frivole. C’est compliqué leur relation et actuellement je ne suis plus autant intéressée qu’avant. Je ne cerne pas Carter et Sylvain alors j’ai dû mal à vraiment m’attacher à eux. Ils sont sympas et courageux rien de plus. En plus, Allie est un peu « cul-cul la praline » avec Sylvain. (encore des références aux yeux bleus de Sylvain, les plus bleus du monde entier) Sacrée Allie ! Les autres personnages comme Zoé sont plus attachants.  

 

Néanmoins, cela reste une saga qui me rend dingue. Je n’ai à ce jour aucune réelle hypothèse sur la taupe. J’ai pensé à Katie ou à Lucas ou alors à Nicole ^^ enfin bref, ça pourrait être n’importe qui. J’aime bien aussi cette histoire de « pouvoir » caché, ça me fait penser au « truc » des Illuminatis. C’est vraiment ce qui pique au vif ma curiosité.  

 

Vivement le tome 4 au printemps prochain !

 


TOME 4: RÉSISTANCE

Night school 4

Résumé de la Collection : « Résistez à la tentation... »

Le quatrième tome de la série best-seller internationale, publiée dans plus de vingt pays.

 

Une saison pour aimer, une saison pour mourir...

 

Allie Sheridan a trouvé un refuge secret en Provence. Elle parvient presque à s’y croire en sécurité... jusqu’à ce que les hommes de Nathaniel l’attaquent. Une fois de plus, elle est forcée de fuir et de retourner au seul endroit ou elle se sent chez elle : l’académie Cimmeria.

Allie reconnaît à peine les lieux. La paranoïa y atteint des sommets. La plupart des étudiants ont déserté l’école. Les professeurs ne sont plus dignes de confiance. Ce sont désormais les gardes qui prennent les choses en main... Plus grave, Nathaniel semble sur le point de remporter l’ultime combat.

Carter et Sylvain sont tous deux prêts à s’engager dans la bataille aux côtés d’Allie et à lui prouver leur amour. Elle va devoir faire un choix. Cruel, déchirant, le plus difficile de sa vie. Car ni l’un ni l’autre ne l’attendront éternellement...

 

Quatrième livre de la série best-seller international.

 


 

« D’accord, elle n’était qu’une gamine, et lui un homme riche et puissant. Mais une minuscule brindille pouvait arrêter une horloge. Un grain de poussière s’infiltrant dans un mécanisme fragile pouvait causer d’énormes dégâts.
Allie repensa à la voix de Sylvain l’autre nuit sur le toit : « Saute ». 

Elle soutint le regard de Dom.

- J’en suis. » 

 

(Page 169/414)

 


 

 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    

Allie est forcée de revenir à Cimmeria qui a bien changé, il ne reste plus que quelques élèves, des gardes sont postés partout, un traître est toujours dans l’école. Pour en finir avec la pression exercée par Nathaniel, Allie accepte de participer à des pourparlers avec lui et Lucinda : un entraînement physique, quelques mises au point avec ses amis qui vont mettre leur vie en danger et gérer ses sentiments envers Sylvain et Carter, autant dire qu’Allie a du pain sur la planche!

 

Mon ressenti:  

 

Un très bon tome malgré un mauvais départ. Mais il en a émané aussi un vrai soulagement et même énormément de joie et de surprise par la suite, sans parler de la fin que j’ai trouvée juste parfaite !   

 

Ce fut donc avec grand plaisir que je retrouvais Allie et toute l’intrigue derrière Cimmeria, la Night School. Ah enfin ! Néanmoins, après la mort de ses amis et la fuite pour sauver sa peau, Allie revient à Cimmeria et ses propos m’ont exaspérée au plus haut point. Douche froide ! « Pourquoi tant de sécurité et mon intimité alors ? Bon alors j’aime Sylvain ou Carter parce ceci, parce cela. » Dis donc, elle a 17 ans et se comporte comme une vraie gamine immature, dangereuse même, si elle n’a pas conscience de la menace autour d’elle. Pourtant, Allie se dit terriblement angoissée de ce qu’elle a vécu, mais il y a un gros décalage avec ses raisonnements que je n’ai pas saisi. Cela partait mal, je ne m’identifiais plus à elle et pire, je voulais mentalement la retirer du casting et me faire ma propre histoire sur Cimmeria. 

 

Heureusement, CJ Daugherty a « joué » avec moi et ce n’était qu’une mauvaise impression en réalité. Lorsque les entraînements reprennent, que Nathaniel s’approche de son but avec la mise en place de pourparlers, que la paranoïa ambiante « qui est le traître ? » sillonne dans les couloirs de Cimmeria, les réunions secrètes, je retrouve pour mon plus grand plaisir TOUT l’univers de la saga. Il y avait page après page, tout ce que j’avais réellement aimé, tout ce que j’attendais.  

 

En effet, la tension monte, un RDV est fixé entre Allie, Lucinda et Nathaniel et là je commence sérieusement à faire défiler les pages du roman. Cela devient même carrément génial. J’adore les entraînements, je sais même qui est le traître ! Bon je n’ai pas du tout compris – souci de vraisemblance – pourquoi ils ont envoyé les jeunes chercher le traître qui était caché dans l’école si finalement celui-ci avait sur lui un traceur… Mais une chose est sûre, le traître déniché et l’école prend un autre visage, j’ai trouvé que tous les personnages changeaient, l’école avait perdu encore un peu plus de « vie », de couleurs, vraie métaphore de l’avancée de Nathaniel, de son pouvoir grandissant.

 

Allie se récitant toujours le même mot « saute » tel un mantra prouve aussi son besoin de couper net avec l’enfance et de devenir enfin une femme. Ses décisions étaient les bonnes. Carter devient encore plus irrésistible, fragile, instable et Sylvain dans une scène m’a réellement émue, il est génial, fort, doux, passionné, ils le sont tous les deux. Autant ce trio amoureux me faisait lever les yeux au ciel, mais au fil du roman avec la préparation du RDV avec Nathaniel, Allie est partagée et les deux hommes sont vraiment deux cœurs à prendre où le choix sur l’un ou l’autre est impossible. Et puis, la fin avec ****, il y a un passage dans une chambre que moi j’ai lu avec la bave aux lèvres, miam miam. C’était au bon moment et bien comme j’aime, même si j’en veux toujours plus… 

 

Au-delà du trio amoureux, de nouvelles amitiés, de nouveaux personnages et même d’anciens qui changent totalement, j’ai nommé Rachel avec Nicole – relation gay ? Ce serait intéressant mais ce n’est pas clairement exprimé – Dom génie de l’informatique – des scènes m’ont fait penser à la série TV Alias – et Katie, surprenante. Là encore, une belle surprise car tout ne tourne pas forcément autour d’Allie même si elle est au centre de l’intrigue avec Nathaniel, du moins une pièce majeure dans sa partie d’échecs avec Lucinda. CJ Daugherty a aussi pris le temps de développer tous ces personnages secondaires et là encore, avec beaucoup d’exactitude. 

 

Ce que disent Katie et Zelazny sur la défaite était brillant, il est clair qu’à l’issue de cette saga, ce ne sera pas aussi simple de lire « Allie a gagné ou Nathaniel domine le monde, elle a perdu ». Quant à ma petite Zoé, je l’adore toujours autant mais je la trouve flippante car elle n’a pas d’empathie, d’émotions, elle pourrait très bien être dans le camp de Nathaniel – oui bon ce serait une BIG surprise – que je ne serais pas étonnée pour autant. Elle a un côté très étrange, vous ne trouvez pas ? 

 

Enfin, le RDV – climax du roman là où tout est à vif et que tout peut changer – est comme dans les précédents tomes à la hauteur, la pression y est palpable et les rebondissements, juste ce qu’il faut pour nous faire suer. Il y a un mort, mais est-il mort ? Et si c’était un coup monté, ou non, en tout cas, je serais très méfiante, même à l’affut du moindre détail dans l’ultime tome. La fin est tout simplement parfaite, j’attends la suite avec une immense impatience car il s’agit de *** qui est entre de mauvaises mains. Non pas ****** ! 

 

 

Lire la suite