Bannie re aude2017

Piège dans les ruines d'Alice Adenot-Meyer.

 

Ma Note 4/5

Comme un souvenir/délire de mon enfance !

 

 Ce billet comprend la Couverture et le Résumé, un Extrait, mon avis avec un mini-résumé plus personnel et toutes les Infos. qui valent le coup. 

 

 

 

Bonne lecture et pensez s'il vous plaît à laisser une trace de votre passage via les commentaires! 


Piège dans les ruines

Résumé éditeur : Pas cool, d’être une ado ! Vos parents vous envoient n’importe où en vacances, sans vous demander votre avis. Cette fois, Jeanne, parisienne de quinze ans, part chez une tante qui vit dans les Vosges avec sa famille d’attardés écolos. Et si ce séjour tant redouté lui réservait quelques surprises ? Les cousins ne sont peut-être pas si ploucs que ça, finalement… Leur ami Élias joue merveilleusement du piano, et les balades en forêt ne manquent pas d’attrait… Mais lorsque des événements inquiétants commencent à se produire dans les environs, les jeunes se trouvent entraînés malgré eux dans une aventure aussi excitante que dangereuse…


 Extrait

« Je me risque à regarder le garçon aux cheveux noirs. Son visage s'est éclairé comme un lac sous le soleil. Je frissonne. Quand il sourit, son expression change si radicalement ... c'est indescriptible. Nos yeux se croisent. Les joues en feu, je détourne les miens en vitesse pour les poser sur la toile cirée jaune à fleurs rouges. Je la fixe comme si je venais de découvrir un Van Gogh. Oh misère ! Dans quel pétrin suis-je en train de me fourrer ? » (Page 24, fin du chap. 3 )                                      


Mon Avis

Ce qu’il faut retenir : 

Jeanne, adolescente parisienne, part pour des vacances dans les Vosges chez une tante qu’elle connaît très mal. Bart et Christa, ses cousins, ont aussi invité un ami, Elias musicien tout comme eux. Quelques morceaux de musique, un peu de trempette dans la piscine d’un voisin et des promenades dans la forêt, finalement Jeanne ne s’attendait à tomber autant sous le charme. Le mystérieux ami des cousins n’y est pas pour rien. Seulement, Elias a une curieuse habitude, il aime se promener la nuit et la nuit est souvent source de danger. Une vraie aventure commence pour ce groupe de jeunes intrépides ! 

Mon ressenti : 

 Je suis ravie de retrouver la plume d’Alice Adenot – Meyer après avoir adoré Sortilèges Interdits (dont j’attends la suite). Dans cette histoire, j’ai d’abord été surprise par le style « parlé adolescent » vu que c’est du point de vue d’une jeune héroïne de quinze ans, j’aurai dû m’y attendre, mais nous sommes loin du style de Sortilèges Interdits. Cette impression passe car j’ai été vite happée par le récit grâce aux descriptions de la nature vosgienne et les pensées de l’héroïne qui s’avèrent tellement authentiques. C’est une jeune fille attachante. 

    Au fil des pages, les décors vosgiens, la description de la forêt, des grottes, des ruines, cela m’a rappelé mon enfance. Quand j’étais petite, parisienne moi aussi, nous allions en vacances dans les Vosges et j’étais tout heureuse de faire remonter ces bons souvenirs. J’ai trouvé qu’il y avait un souci du détail excellent, tellement juste. J’y étais ! J’y retournais ! Il manquait plus que la roche aux fées, un endroit qui a marqué ma jeunesse. Vraiment chapeau pour m’avoir de nouveau emporté dans cette intrigue et fait ainsi voyager. Avec cette aventure, je me suis aussi revue petite, j’aimais m’inventer des intrigues policières dans le parc en face de chez moi, c’était une histoire faite pour me plaire du début à la fin. L’écriture est toujours aussi fluide, je faisais défiler les pages et souriais de toutes mes dents quand certains passages descriptifs devenaient franchement poétiques me confirmant bien que c’était Alice la chef d’orchestre de cette composition.  

    Cette addiction au roman n’aurait pas été possible sans le charisme des personnages. Le courage, la témérité, l’humour de Jeanne, elle est jeune mais tellement marrante, j’ai adoré ses réflexions. Elias est un personnage intéressant, même s’il reste drôlement mystérieux. Les cousins ne sont pas très développés, il faut dire que cela va si vite, mais ils ont le cœur généreux. La musique a une petite place qui n’est pas pour déplaire. J’ai trouvé ce cadre très agréable. De manière générale, Jeanne débarque dans une famille écolo et simple, aux bons sentiments. Des valeurs que la jeune fille avait oubliées obsédée par sa popularité à Saint Maur en sortant avec THE garçon que les filles veulent toutes. 

    C’est donc une bonne lecture pleine de sérénité, d’humour mais aussi de surprise et d’effroi, la douche froide. Derrière la douceur et la gentillesse, nous sommes face à des ennemis dont j’ai eu du mal à croire l’existence. Comment peut-on agir ainsi en toute impunité ? Il y en a qui ont vraiment l’esprit dérangé. La dernière partie est dure, je ne m’attendais pas à ce retournement de situation. La lecture légère devient oppressante, le cadre de rêve se transforme en cauchemar. Le suspense est à son comble, que se passe-t-il donc dans cette forêt ? Il est tout de même question de la mort d’un homme, je n’en dis pas plus. Plus on avance dans le récit, plus la tension est palpable, on se dit « non, mais ce n’est pas possible ? ».

En bref, un roman qui se lit vite parce qu’il est court mais surtout parce que la plume est efficace. Le décor vosgien m’a particulièrement plu, la petite romance est mignonne. Des personnages jeunes et authentiques plongés dans une intrigue au cœur de la forêt, des grottes et des ruines loin d’être inhabitées, cela avait tout pour me plaire. La musique chère à l’auteure est présente, mais en second plan comparé à Sortilèges interdits que j’avais adoré ! Allez Alice, j’attends le roman suivant ! ;-)


Infos sur le livre

  

Piège dans les ruines d'Alice Adenot-Meyer, 186 pages chez Rebelle Éditions, sorti le 10 novembre 2015. 

 

Sites intéressants:

  • Site de l'éditeur: ICI
  • Leur facebook : ICI
  • Leur twitter : ICI
  • Page facebook de l'auteure: ICI
  • Son site officiel: ICI

​​

Cliquez et naviguez!

Rebelle Editions

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau