Bannie re aude2017

Génésis de Claudia Gray.

 4/5

* Une bonne aventure SF !* 

 

 Ce billet comprend la Couverture et le Résumé, un Extrait, mon avis avec un mini-résumé plus personnel et toutes les Infos. qui valent le coup.

 

Bonne lecture et pensez s'il vous plaît à laisser une trace de votre passage via les commentaires! 

 

 


TOME 1: Le défi des étoiles.

Génésis

Noemi Vidal se bat pour l’indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens…

Lors d’une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré… mais la programmation de celui-ci l’oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l’aider à sauver Genesis.

Tandis qu’ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu’Abel est plus qu’un robot… et ce qu’Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation. 


Extrait

" - Quand la Queen a tenté de te libérer et que ça n'a pas fonctionné... Qu'est-ce que ça veut dire ? 

Abel ne répond pas tout de suite. Le Portail apparaît dans le ciel devant eux, anneau argenté menant vers un endroit qu'ils ne connaissent ni l'un ni l'autre. Vers nulle part, peut-être. Ils vont le traverser ensemble. 

- Je n'en suis pas sûr. 

Le regard noir de Noémi le détaille comme si elle cherchait une réponse écrite sur sa peau. 

- Tu es cassé ? C'est pour ça que tu m'aides ? 

- Ce doit être la raison, oui acquiesce Abel. 

Parce qu'aucune autre explication n'aurait de sens."

 

(Page 185/360 version ebook)

=> Découvrez le premier chapitre ICI


Mon Avis Ce qu'il faut retenir de l'histoire...    Noémi est prête à offrir sa vie pour sauver son monde, Génésis. Alors que les robots terriens la poursuivent afin de la tuer, Noémi tombe sur un modèle inconnu, Abel. La programmation d'Abel l'oblige à obéir à l'humaine, mais son voeu est de retrouver son créateur. Son voeu oui, Noémi va découvrir que l'humanité n'est pas là où elle l'attendait en parcourant différents mondes pour sauver le sien, Abel découvrira quant à lui ce qu'il est vraiment et les attentes de son créateur.

 Mon ressenti:  Une aventure 100 % space opera qui va enthousiasmer les fans du genre. Noémi vient de Génésis, une ancienne colonie de la Terre où l’air est pur. Sur Terre, c’est tout l’inverse, planète surpeuplée qui en colonise d’autres, elle envoie ses armées de robots mener la guerre contre Génésis afin de l’exploiter et d’y vivre. Noémi est un jeune soldat prête à se sacrifier dans une opération spéciale avec d’autres jeunes afin de faire reculer l’ennemi. Mais avant même que l’opération démarre, les robots attaquent et Noémi se retrouve avec son amie mortellement blessée à bord d’un vaisseau abandonné où vit malgré lui un robot de première génération, Abel. Abel a été laissé là par son créateur durant trente ans, il vient de la Terre à l’origine, il devrait dont éliminer Noémi et son ami, ses ennemis, mais il a été programmé pour obéir à l’humain qui est à bord du vaisseau, mais il a eu le temps de développer des capacités comme celle de prendre des initiatives et il décide d’aider Noémi. Malheureusement, l’amie de cette dernière meurt, il n’a rien pu faire. Le nouveau plan de Noémi est suggéré par ce que dévoile Abel, il existe une faille dans le portail par lequel passent les vaisseaux pour se diriger notamment vers Génésis. Il faut trouver le bon matériau et le faire exploser ceci incluant un sacrifice des deux protagonistes. Abel n’a pas le choix que d’accepter, mais il compte bien retrouver son maître en explorant ainsi plusieurs planètes. Voilà pour le pitch.

Cela faisait une éternité que je n’avais pas lu de science-fiction pure, type space opera. Je suis pour qu’il y en ait plus et j’adore le thème du robot humanisé. Ceci dit, j’ai eu un mal fou à entrer dedans, sentant le froid de l’espace, le manque d’expression de Noémi qui est courageuse et sensible, mais je n’ai pas réussi à m’identifier à elle. Je crois que c’est parce qu’Abel prend la place de héros et qu’il devient rapidement celui qu’on aime écouter penser, parler, réagir. Le mystère plane longtemps sur sa réelle nature, sur sa liberté de pensée et d’action. Qui est Abel ? Pourquoi existe-t-il ?

Malgré tout, Noémi est un personnage intéressant, car nous découvrons avec elle les différents problèmes qui se passent sur Terre et ses alentours. Comment un virus peut avoir été crée et s’être retourné contre ses créateurs, comment le terrorisme de l’espace existe et pourquoi. La Terre telle que Noémi l’a étudiée à l’école à Génésis et Abel lorsqu’il l’a quittée trente ans plus tôt a changé. Chaque planète visitée pour arriver à leurs fins dresse un tableau très sombre sur notre avenir. Car oui, il y a un énorme signal d’alerte dans le roman, l’auteure tente de montrer ce qui arrivera demain à notre planète, à notre espèce déjà en surpopulation gâchant les ressources. Le plus terrifiant étant de voir cette destruction se renouveler sur de nouvelles planètes : nous n’apprenons pas de nos erreurs.

J’ai aimé suivre cette aventure au fil des planètes visitées, leurs descriptions comme si on y était, des personnes rencontrées et comment Noémi et Abel vont se découvrir l’un et l’autre. Leur romance est soudaine, mais j’ai apprécié voir leurs a priori à chacun volaient en éclats au profit de l’amitié puis de l’amour. Les différentes révélations sont les points forts du roman, sur le créateur d’Abel, sur le virus, sur Génésis, sur la Terre évidemment. Si vous aimez le genre, vous ne serez pas déçus. Si vous ne connaissez pas, laissez-vous tenter, car tous les codes y sont, c’est peut-être l’occasion d’une belle découverte. 


Infos sur le livreTome 1 : Le défi des étoiles de Claudia Gray, 444 pages, sorti le 17 mai 2017 aux éditions Castelmore.
 

Sites intéressants:

Site éditeur : lien 

Site auteure : lien

Castelmore

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau